Mardi 27 novembre 2018, notre chargé de cours de Patrimoine, Mme Temmerman a permis aux étudiants de la section Event de visiter la D’Ieteren Gallery, haut lieu de l’automobile.

Le responsable, Monsieur Casse nous a accueilli très chaleureusement et nous a embarqués pour un voyage à la fois historique et technologique à bord des plus beaux modèles de l’histoire de l’automobile.  Après nous avoir expliqué son parcours professionnel, nous avons eu l’occasion de visiter la galerie et d’admirer les ancêtres de nos véhicules actuels, véritables bijoux de l’histoire moderne.

La D’Ieteren Gallery est une création de Roland D’Ieteren, sixième président de la société qui porte son nom, en hommage à ses ancêtres et à leurs collaborateurs qui ont contribué à la réussite et à l’expansion de cette entreprise bruxelloise fondée en 1805. Outre l’impressionnante collection de voitures, la D’Ieteren Gallery présente également des objets, photographies et documents d’archives retraçant 200 ans d’histoire de l’entreprise. Le fil rouge de la visite s’articule autour des 7 métiers pratiqués par la société.

Si nous avons eu beaucoup de plaisir à écouter Monsieur Casse, qui nous a livré de croustillantes anecdotes avec passion et émotion, il était important de comprendre le sens de cette visite. En effet, la D’Ieteren Gallery met un point d’honneur à diversifier ses activités. Aménagés avec goût et élégance, ses grands espaces accueillent régulièrement des événements tels que des concerts classiques, des cocktails dînatoires mais aussi des défilés de mode, …  Ces événements nécessitent cependant des aménagements temporaires qui, au vu des véhicules présentés, demandent soin et méthode tant d’un point de vue logistique que des assurances.

Personnellement, ayant un attrait pour l’automobile, j’ai beaucoup apprécié cette visite car nous n’avons pas tous les jours l’occasion de voir  de tels ancêtres. J’en profite  pour remercier les chargés de cours de l’Institut Charles Péguy qui nous proposent des visites à la fois pertinentes avec le secteur événementiel mais surtout très enrichissantes sur le plan personnel et culturel.

Par Sarah Denis, étudiante en Event Management